Trees
Trees my great site Trees
Trees
Backdrop02

Jardins des Tomates et des Basilics

Backdrop02 Home1b2b Backdrop02
Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a2a Backdrop02
Basilics Biodiversités Réseaux et
Tomates
Backdrop02
Backdrop02 Home1b2 Backdrop02

Biodiversités

Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a Backdrop02

1. Le thym du maquis

2. Production de semences jardinières

3.Diversités culinaires

Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a1 Backdrop02
Backdrop02
Backdrop02 item1 Backdrop02
Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a1a1 Backdrop02

4. Saveurs oubliées

Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a2c Backdrop02

5. Prolongements

Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a1a1a1 Backdrop02

1. Le thym du maquis

Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a2b Backdrop02

Thymus vulgaris et ses chémotypes

Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a1a1a1a1 Backdrop02
thymrempart
Backdrop02

Le thym du rempart

2. Production de semences jardinières

gamate1biod gamate2biod

Récoltes tardives de 2009

Semences

Graines de tomates en macération

Deux « coffres-forts » ont été construits pour stocker des semences congelées, venues du monde entier, et les mettre à l’abri, les préserver et pouvoir éventuellement utiliser dans le futur ce capital de biodiversité ainsi sauvegardé. Ces banques génétiques de haute sécurité sont situées à Longyearbyen, dans le Spitzberg norvégien (Svalbard Global Seed Vault) et à Leh, dans le Ladahk indien. Plus de 1000 autres collections de semences existent à travers le monde, relativement exposées aux risques naturels ou humains.

Ces stockages, pour indispensables qu’ils soient, ne doivent pas être des alibis de bonne conscience internationale, en réponse à l’actuelle érosion accélérée du vivant.

Dans cette époque de « sixième extinction », la première d’origine anthropique et souvent délibérée, on souhaite infiniment plus d’énergie et de moyens réels pour inverser la tendance actuelle à l’appauvrissement biologique, pour le maintien et la réactivation de la biodiversité vivante ; et pour commencer, celle que chacun peut et devrait cultiver, de manière citoyenne, tout simplement, dans son jardin.

3. Diversités culinaires

saladeverte
saladerouge
gaspachos

Les gazpachos de couleur

Diapotomate : les jeux de Chloé

bryone

4. Saveurs oubliées

• La Bryone

La bryone dioïque (Bryona dioïca Jacq.) est une plante vivace, grimpante qui, grâce à des vrilles efficaces, s'enroule sur tous les supports environnants. Famille des cucurbitacées.
La plante est toxique, sauf au niveau des sommités et des bourgeons que l'on consomme traditonnellement en omelettes, en Roussillon et dans le Fenouillèdes.
Autres noms : Navet du diable, rave de serpent, carbassine, carbassina.
 

• Le Sureau

Le sureau noir (Sambucus nigra) est un arbuste dont les fruits sont de petites drupes noires en grappes. Il était souvent planté aux abords des villages.

Parmi les usages multiples auxquels il se prêtait, on consommait ses fleurs en beignets, ses baies en gelée ou en confitures ou encore comme colorant alimentaire.On produisait aussi un vin de sureau et un vinaigre surard.

sureau2
Photo Fannie Mathieu
5. Prolongements

• Les huiles alimentaires

L’huile d’olive est à elle seule un continent aussi riche à explorer que peut l’être le monde du vin pour les amateurs. Variétés, saveurs et géographies méditerranéennes (et argentine).

On peut aussi s’aventurer dans la diversité, en découvrant d’autres huiles condimentaires, dont certaines, au-delà de la curiosité, sont d’une grande qualité gustative.
A marier avec tomates et basilics, pour élargir l’horizon de nos traditions alimentaires :
Amande
Arachide
Argan
Avocat
Cameline
Carthame (safran bâtard)
Chanvre (chènevis)
Colza
Graines de Courge
Eucalyptus
Faine de Hêtre
Germes de Blé
Lin
Moutarde
Noisette
Noix
Noix de Macadamia
Pavot (Oeillette)
Pignon
Pistache
Pépins de Raisin
Sésame
Soja
Tournesol
Tournesol oléique
Souchet (« Chufa »).

• Condiments et aromates

Basilics Biodiversités Réseaux et Tomates