Trees
Trees my great site Trees
Trees
Backdrop02

Chevaux

Backdrop02 Home1b2b Backdrop02
Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a2a Backdrop02

1. Communiquer

2. Chevaux et couleurs

3. Voyager

4. Réseau

Backdrop02
Backdrop02 Home1b2 Backdrop02
Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a Backdrop02
Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a1 Backdrop02
antoineobanetkabbal
Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a1a Backdrop02

1. Communiquer

Nos chevaux sont des compagnons de route. Avec lesquels et grâce auxquels nous avons découvert et appris à aimer un territoire. D’une façon plus sensible et avec des perceptions infiniment plus aiguisées que lorsque nous randonnions à pied. C’est à eux que nous devons ce que nous savons d’ici. Et notre désir de faire partager nos expériences et nos émotions provient précisément d’une randonnée nocturne dans le maquis, entre Ille-sur Têt et Montalba-le-Château, où, par nuit très noire, nous leur avons fait confiance pour retrouver un chemin de retour, connu d’eux seuls.

 

Accueillir : Trois règles de base.
Au cheval qui arrive à Montalba, tiré du fond de son pré ou sorti de sa boîte, nous donnons :
• Un grand espace, pour qu’il il puisse évoluer librement et galoper sans contrainte
• Une nourriture à volonté (herbe en saison, foin en permanence, compléments si nécessaire) permettant une rassurante autorégulation alimentaire
• Une vie en troupeau ou, au minimum, en petit groupe, indispensable à l’équilibre et à la sociabilisation d’un animal grégaire. Le troupeau est le premier remède à beaucoup de maux…

 

Apprentissage (mutuel).
Au bout de quelques semaines de ce mode de vie, un cheval, selon nous, commence à s’équilibrer mentalement. Et les éventuelles difficultés qu’il présente (dues à une éducation approximative ou absente, à un « dressage » maladroit ou rigoriste, à des contacts cavaliers peu compatibles avec une équitation « naturelle » (avec beaucoup de guillemets, bien entendu) apparaissent plus clairement.
Il est alors possible de tenter d’intervenir, à hauteur de nos compétences d’amateurs, sur ses « défauts » et sur les difficultés qu’il présente. Notamment en termes de sécurité et de fiabilité, pour commencer. Ce sont nos principaux critères de base pour une équitation d’extérieur, simple et sans artifices, que chaque cavalier, par la suite, adaptera en fonction de ses compétences, de ses objectifs et de sa relation au monde des chevaux.
« Le problème n’est pas le problème », disaient déjà les éthologistes américains.

 

Cohabiter : Un plaisir partagé.
Nous avons, en dilettantes, une approche non dogmatique de ce qu’est un cheval. Ce dont nous sommes sûrs, c’est que ce n’est pas une monture.
C’est d’abord un animal. Un herbivore. Une ancienne proie (avec tous les comportements profondément instinctifs qui en découlent). Une bête de troupeau à la vie sociale intense, que nous ne savons pas toujours déchiffrer. C’est le résultat, aussi, d’une domestication très ancienne.
Si l’on n’aborde pas un cheval avec toutes ces images mises en perspective, on ne saura pas regarder, on n’apprendra pas à voir la multitude de signes qui permettront d’établir un contact, une communication, et peut-être une connivence.
 
Nous avons, par jeu et par expérience, établi une échelle (de -3 à +3) de la perception qu’un cheval peut avoir de nous et de notre comportement envers lui. Comment nous voit-il, à travers son histoire et nos attitudes ? Que lui inspirons-nous ?
Peur, crainte, indifférence, neutralité, sécurité, confiance, complicité ?
 
Apprendre à vivre avec les chevaux. Leur apprendre à vivre avec nous, dans un plaisir partagé.

...

Transmettre
Nous travaillons, depuis plusieurs années, dans le cadre associatif, sur la communication équestre (nous avons renoncé au terme "éthologie", porteur de trop de contresens et de confusions). Cette réflexion sur l'échange et ce savoir-faire élémentaire, acquis au quotidien en amateurs attentifs, nous les transmettons volontiers à nos visiteurs et stagiaires, pour peu qu'ils soient motivés : établir une relation conviviale avec un cheval passe d'abord par un travail sur soi-même... et par le désir de ne pas se contenter d'être un passager sur une monture. Cette approche et cette relation s'apprend d'abord à pied, par une observation attentive et l'acquisition de quelques éléments fondamentaux.

Pour 2010, voici les thèmes abordés et le programme que nous souhaitons mettre en oeuvre et développer : "Liens & Territoires".

Liens
1. La connexion matérielle: une corde et ses usages
2. Les aides de l'équitation classique
3. Les échanges d'information possibles avec un cheval
...
Territoires
1. "La dimension cachée" et ses fluctuations
2. Le jeu de Go
3. Les zones d'évolution, "les terrains"
4. Les biotopes et leurs repères
5. L'espace de découverte : chemins et itinéraires
...
Exercices
1. Savoir occuper l'espace (à pied, monté)
2. Le contact, communication primordiale : les chevaux de Pech-Merle
3. Les constantes oubliées de l'échange.
 
 
Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a1a1 Backdrop02
Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a2c Backdrop02
Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a1a1a1 Backdrop02
chloe
Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a2b Backdrop02
Backdrop02
Backdrop02 Home1b2a1a1a1a1 Backdrop02
Backdrop02
oeilindiana
oeilKabballe
oeilquerida
Oeilchex
NaseauxChex
OreillesIndy
TonioetKabbal
caroetkanoun
groupeoban
pechmerle1 Pechmerle2

2. Chevaux & Couleurs

Peintures à l'argile au carrefour du jeu, de la couleur et de la communication.
Les matériaux que nous utilisons aujourd’hui, pour le plus grand plaisir des chevaux, et que la pluie efface, sont des pigments naturels minéraux, de trois provenances :

1/La palette des argiles cosmétiques facilement disponibles, pulvérulentes surfines :

Blanche kaolin (white kaolin clay)
Jaune illite
Rose illite et kaolin (kaolin pink clay)
Rouge (superior red illite clay)
Verte illite claire
Verte (superior green montmorillonite)
Violette (purple illite clay)

2/ Des terres colorantes (argiles colorées par des oxydes métalliques naturels) employées pour teinter, par exemple, les chaux. Elles proviennent du Vaucluse, d’Italie ou d’Espagne :

Verte de Brentonico
Sienne naturelle
Ocre havane
Ocre rouge d’Apt
Oxyde de fer naturel rouge
Oxyde de fer naturel noir

3/ Les argiles à usage médicinal, concassées

......Verte illite.

peinture maincorto
mainIndy
sirocco

3. Voyager

L’art d’avancer, pour les débutants.
 
Ayant vécu une expérience personnelle onirique d’un galop caraïbe de hasard, sur une petite jument qui faisait peine à voir, oubliée d’un centre équestre local, et qui, mise en confiance, m’a offert une chevauchée de plage déserte avant de traverser, en grande liberté, une forêt de cocotiers redoutablement obliques, j’y ai découvert les allures innées appelées « pasos ». Ma plus belle expérience équestre. Au retour, nos chevaux européens préférés avaient des conduites de sèche-linge chaotique. Je suis toujours resté dans la nostalgie de ces confortables équilibres aériens.
- Le pas est une allure marchée, symétrique, à 4 temps égaux.
- Le trot est une allure symétrique, sautée à 2 temps égaux où le cheval progresse par bipèdes diagonaux.
- Le galop est une allure sautée, dissymétrique, à 3 temps suivis d'une phase de projection. On distingue le galop à droite et à gauche.
(Il arrive que le galop soit à quatre temps, à grande vitesse ; ou, au contraire, lorsqu'il galope très lentement ou sur place).
- Le reculer est une allure marchée, lente, à deux temps par bipèdes diagonaux.
Enfin, plus intéressant, il existe des allures latérales, délicates à préciser :
- L’amble, à deux temps, trot par bipèdes latéraux.
On dit un cheval amblier ou ambleur, ou haquenée. On dit aller l’amble, aller la haquenée. Plaisir des mots.
- Le tölt, une allure naturelle d'amble rompu à quatre temps, à la monte très confortable. Le cheval y a toujours au moins un pied au sol, tête haute et encolure relevée. C’est la caractéristique reconnue des petits Islandais. Qu’ils partagent avec des races américaines, assez confidentielles pour l’instant, dans de subtiles variantes pour spécialistes :
Les Rocky Mountain Horses marchent cette allure glissée qui porte les noms de "four beat gait", "single foot" ou "rack".
Le Tennessee Walker dont le vrai nom dissuasif est le "Plantation bred natural single footing Walking Horse" (je n’ai rien oublié) a dans son registre 3 allures particulières, à demi posées et sautées : le flat foot walk , pas lent et glissé, à 4 temps ; le running walk , un pas rapide et dissocié, version accélérée de la précédente ; et le " rocking chair canter ", petit galop très rassemblé.
- Les pasos fino, corto et largo, groupe d’allures latérales étonnantes de confort, où le centre de gravité du cheval reste presque immobile, sont héritées des anciens et mythiques Genêts espagnols, du temps des Conquêtes. Elles sont caractéristiques de quelques races latino-américaines (Pérou, Colombie, Puerto Rico, République dominicaine, Cuba et quelques enclaves introuvables). Interminable conservatoire d’allures, avec toutes les variantes locales, hermétiques en Europe, qui font le bonheur d’un œil averti.
Dans le cas du Péruvien, par exemple, on cultive le paso llano (« quasi »-équivalent du Tölt), mais aussi le paso sobreandado, plus rapide, ou le termino, au mouvement dansant par un balancé des antérieurs vers l’extérieur.

 

Les allures artificielles, acquises au dressage :
- Le pas espagnol, où le cheval tend ses antérieurs avant de les poser, célèbre spécialité des Ibériques.
- Le passage : le cheval trotte presque sur place en levant bien haut les antérieurs.
- Le piaffer : trot sur place en rythme.
Et aussi, par exemple, une allure défectueuse, l’aubin : galop des antérieurs (aubin du devant) et trot des postérieurs ou le contraire (aubin du derrière). Aubiner, aller l’aubin.

 

N. B. : on peut aussi se promener en mettant un pied devant l’autre, et ça marche assez bien, pour nous, frustes cavaliers pyrénéens.
 
obanvan

4. Réseau

L'association Chevaux & Chemins est adhérente à la Fédération Française d'Equitation (FFE Tourisme) et participe au Comité Départemental de Tourisme Equestre des Pyrénées-Orientales (CDTE), avec pour objectif le développement d'un maillage d'itinéraires et d'étapes.
...
Notre reseau de base dans le monde du cheval :
...
• Chevaux et Randonnées
Centre de Tourisme Equestre de Montalba-le-Château :
Balades et randonnées, itinéraires de découverte, étape équestre en Fenouillèdes
Pensions
Elevage de pur-sang et demi-sang arabes (Kremlin de Falgas)
Le Tancat. Route de Tarerach, 66130 Montalba-le-Château
04 68 84 24 33 - 06 23 60 00 74
chevaux-et-randos@orange.fr
www.chevaux-et-randos.fr

 

• Elevage de Barrès
Elevage de pur-sang et demi-sang arabes, dans le Capcir. Ecurie d'endurance. Centre d'entraînement en haute altitude.
Carrer de la Quillane
66210 La Llagonne
06.86.70.64.85 / 06.19.62.93.28
elevage.barres@yahoo.fr
http://www.elevage-barres.com

 

• Can de Loste et Ferme d'en Gracie
Centre Equestre, élevage de Merens, organisation de transhumances
Jean-Michel JUSTAFRE & Nathalie Komaroff
2 chemin du Can de Loste
66740 Montesquieu les Albères
04 68 89 85 20 / 06 11 81 41 79
candeloste@free.fr
www.can-de-loste.com
Ferme d'en Garcie
51, Route des Lacs
66760 Porte-Puymorens
04 68 04 95 44 / 06 10 76 79 87
nathaliekomaroff@orange.fr

 

• Domaine équestre des Escoumettes
Equitation d'extérieur, promenades, randonnées, débourrage, pension.
15 rue du Château
66600 Opoul-Périllos
04 68 62 16 99 ./ 06 85 52 44 48
www.les-escoumettes.com
les.escoumettes@yahoo.fr

 

• Gaston Mercier-Sellier
Le spécialiste des selles d'endurance et de randonnée.
Toute la cavalerie de Montalba en est équipée..
Gaston Mercier Développement. Mas de Vinaigre. 12780 Saint Leons
05 65 47 60 98
http://www.selles-gastonmercier.com

 

• Buckaroo sellier
Notre fournisseur polyvalent.
"Tout le matériel pour votre cheval et pour vous"
Domaine de Torremila. 66240 Saint-Estève
04 68 92 53 14
www.buckaroo.onlc.fr

 

• Joseph Thicoïpé et Ranch des traboucayres
Maréchal-ferrant et centre de tourisme equestre
Organisation de randonnées
Elevage de chevaux de loisir
Lieu-dit Lo Palau
Route de Ceret
66106 - Maureillas Las Illas
06 76 05 44 80

 

• Sylvain Brosse
Vétérinaire équin
Route du stade 66740 Saint-Genis-des-Fontaines
06 85 42 30 17

 

• Mas La Bouadelle
Gîte et Chambres d'hôtes
Etape de randonnées dans le Haut-Vallespir
66220 Saint Laurent de Cerdans
04 68 39 52 49
myriam.boher@wanadoo.fr

 

Nos fournisseurs en outils traditionnels, pour le plaisir des usages de mémoire et l’intérêt de la réhabilitation de ces matériaux :

ESAT "Les Micocouliers"
Cravaches en micocoulier, dans l’ancestral savoir-faire maintenu des Albères.
4, rue des Fabriques
66690 Sorède
04 68 89 04 50

 

• Les Rotins Nîmois
Cordes en chanvre, en toutes dimensions pour tous usages
16, rue Jean Reboul
30000 Nîmes
04 66 21 53 11
rotinsnimois